Dernières actus
  • A compter de septembre 2018, Salsassos ne donne plus de cours collectifs. Merci à tous ceux, qui depuis 2007, ont participé à cette belle aventure.
Home / Non classé / Quelles sont les 5 passes essentielles en salsa ?

Quelles sont les 5 passes essentielles en salsa ?

Ca y est, tu t’es décidé(e) à t’inscrire à ton premier cours de salsa. Tu es motivé(e), tu as trouvé un(e) partenaire ou un(e) bon(ne) copain/copine pour t’accompagner. Te voilà prêt(e) à apprendre les bases de la salsa cubaine.

En premier lieu, il faut bien évidemment se familiariser avec le rythme et les pas de base (base arrière, pas sur place, mambo, rumba, etc…).

Viens ensuite le temps d’assimiler et de s’entraîner à danser à deux et c’est là que ça devient plus compliqué mais aussi beaucoup plus intéressant.

S’il ne fallait retenir que 5 passes en salsa, je te conseillerais les suivantes puisque de nombreuses autres passes en découlent:

1- le tour à droite (ou vuelta). Il peut être exécuté par la fille ou le garçon. Le guidage est, comme dans toutes les passes, très important car il permet d’indiquer à votre partenaire, messieurs, la direction qu’elle doit prendre. A 3, le garçon lève sa main gauche pour faire passer la fille sous son bras au 5. Le tour à droite peut avoir de nombreuses variantes comme le sacala ou le sacala doble ou le vacilala/vacilense. La base reste la même mais le pas de base, la position des mains et le guidage peuvent changer.

2- l’enchufla. C’est un tour à gauche qui est très souvent pratiqué en salsa. C’est l’une des passes les plus courantes. Le couple commence en base arrière avec un effet ressort lors de l’impulsion de départ sur le 1. Il y a ensuite un changement de polarité des danseurs. Il existe différentes versions de l’enchufla comme l’enchufla doble, l’enchufla completa par exemple.

3-le sombrero. Il commence avec un changement de main et n’est ni plus ni moins qu’un tour à droite avec les 2 mains et se termine par un chapeau (c’est à dire que les bras des deux partenaires viennent se poser sur leurs épaules). C’est une très jolie passe si elle est bien exécutée.

4-la setenta (ou 70). C’est l’apprentissage de la fameuse mise en espagnol. Cette passe est incontournable et possède de nombreuses variantes (setenta y una, setenta y dos, setenta complicada, etc…).

5-le di le que no. Figure emblématique de la salsa cubaine, le di le que no terminera très souvent vos passes (enchufla, sombrero, setenta,…) et doit donc être maîtrisé à la perfection. Il consiste à faire passer la partenaire du côté droit au côté gauche du garçon avec un jeu de résistance (sur le 3, la fille dit non au garçon d’où le nom de la passe 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *